A GRANDE MAIN, BELLE BAFFE !

Lors de sa rencontre avec un géant dans un pub écossais, Auguste Derrière eu l’idée de faire un recueil sur les records de gens ordinaires et autres bizarreries… C’est en buvant de la Guinness qu’Auguste lança le nom du recueil « Guinness World Records ». Présent sur les lieux, Sir Hugh Eyre Campbell Beaver, ingénieur britannique à l’oreille attentive, prit à son compte ce concept et fila chez Norris et Ross McWhirter qui possédaient une agence de documentation à Londres. Le Livre Guinness des records est paru pour la première fois en 1955…

GeantGuiness

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *