Une exposition sur l’oeuvre d’Auguste à Larmor-Plage !

Nous sommes assez fiérots de vous annoncer la première présentation mondiale de la toute fraîche « Exposition de Posters Rieurs » dédiée à la vie et l’oeuvre d’Auguste Derrière !

Ce glorieux événement aura lieu au salon du livre de Larmor-Plage (dans le Morbihan / Bretagne) dont le thème, cette année est « Au détour des Contes ».

Le salon a lieu le week-end prochain, les 17, 18 et 19 décembre. Le programme est LÀ..

Voici l’affiche de l’expo :

Au programme… 33 cadres présentant des photos légendées de l’auteur tout au long de sa vie et de magnifiques affiches publicitaires en couleur des années 20 / 30 ! Toutes ces merveilles proviennent à la fois de la malle des archives d’Auguste et de collectionneurs privés.

Réjouissez-vous, fans de Derrière, nous avons décidé de vous dévoiler ces affiches ici-même dans les semaines qui vont suivre.

En exclusivité, voici la première, pour la marque de soutien-gorge BONNET M pour les femmes poitrinaires…

 

L’Almanach 2011 d’Auguste Derrière est arrivé !

Ca chauffe du côté de chez Auguste en ce moment !

Depuis le 12 novembre, vous pouvez trouver chez votre libraire une édition spéciale des Moustiques accompagnée du tout nouveau ALMANACH 2011 D’AUGUSTE DERRIÈRE ! 
Ce magnifique petit livret collector de 68 pages, plein a craquer de pensées et réclames inédites (!) de l’auteur des Moustiques, va vous accompagner tout au long de l’année et vous donner la patate !

ATTENTION ! il n’y en aura pas pour tout le monde, c’est un tirage limité ! 
Un conseil : pensez dès maintenant à vos cadeaux de Noël…




La page essentielle d’Auguste est dans Clés !

Ca y est, il est sorti, il est beau et il s’appelle CLES !

C’est le tout nouveau magazine bimestriel de Jean-Louis et Perla Servan-Schreiber qui offre dans chaque numéro une tribune de choix à notre Auguste en lui confiant une rubrique régulière ! La revue est élégante, généreuse (154 pages) et fait se cotoyer articles de réflexion sur notre époque et traits d’humour. Un salutaire concentré de bon sens et d’esprit.
La « Page essentielle d’Auguste Derrière » se retrouve donc environnée de pointures aussi prestigieuses que Hervé Le Tellier, Alexandre Adler, Edgar Morin, Xavier Gorce, Mix et Remix ou les illustrateurs du New Yorker… plutôt classe non ? D’autant que la belle couverture a été créée par notre très chère Miss Clara !


Pour accompagner le lancement de Clés, un mini-supplément « humour » de 36 pages a été édité hors-commerce et Auguste Derrière en a une part belle.

Rendez-vous donc tous les deux mois.

SCOOP… Auguste tous les deux mois chez votre marchand de journaux !

C’est du LOURD ! En avant-première, nous pouvons vous révéler qu’à partir de ce mois-ci (septembre 2010), les vrais fans d’Auguste pourront retrouver tous les deux mois une page complète de maximes et pensées extraites de l’oeuvre de notre Derrière, et ce, dans un magazine national dont nous vous révèleront le nom d’ici peu !

Une rubrique régulière d’Auguste Derrière… même dans vos rêves les plus fous, vous n’auriez pas osé y penser, n’est-ce pas ?

Père Derrière en mission pour le seigneur

Ce document photographique d’une irréfutable authenticité l’atteste : Auguste Derrière a fait partie dans les années 20 d’un groupe de missionnaires belges ! La plaque de verre que voici le montre, hilare, à la droite du Père Manganate (il est 3eme à partir de la gauche), prêt a partir pour le Congo belge afin d’y amener la bonne parole de l’Eglise. Si l’on en croit un carnet de notes quasi-illisible trouvé dans les archives familiales, notre héros a dû revenir d’Afrique par ses propres moyens pour cause d’éjection du groupe, exaspéré par ses mauvaises blagues à répétition et son esprit retors.

L’Escale d’Auguste à Bordeaux

Le week-end dernier avait lieu à Bordeaux la nouvelle édition des Escales du Livre. Les découvreurs de l’auteur des Moustiques, après avoir participé à une table ronde pendant laquelle la délicieuse Bess a lu des extraits, étaient en dédicace tout dimanche après-midi. Il faut bien avouer que le succès a été grand et l’ambiance à la déconne. La preuve en image…