L’OEIL D’AUGUSTE

Au vu des grimaces qu’il arbore sur tous les documents, on nous demande souvent si Auguste Derrière était borgne ou non ?

En fait, la réponse est non et la réalité est plus étrange. En effet, il semblerait qu’Auguste ait été affublé d’un terrible tic qui lui faisait cligner de l’oeil en synchronisation parfaite avec le déclencheur des appareils photo !

Dans les centaines de clichés de l’auteur des Moustiques que nous avons consultés, nous n’en avons trouvé aucun sur lequel Auguste a un regard normal et ce, dès le plus jeune âge comme le prouve la photo familiale que voici.

L’autre théorie sur la question soutient qu’il s’agit peut-être d’un clin d’œil complice, fruit d’un entraînement intensif…

EnfantFamille

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *