Auguste, période anglaise 1

À la fin des années 20, les ateliers parisiens d’Auguste Derrière ont été contactés par un mystérieux Mr Brown, commercial en import-export pour de nombreuses entreprises anglaises à la recherche de débouchés sur la France. À partir de ce jour, Mr Brown apporta régulièrement à Auguste des commandes d’affiches vantant des produits anglo-saxons, tels que cet étrange café « NO TEA BOY » mettant en scène un très jeune consommateur…

 

2 thoughts on “Auguste, période anglaise 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *